Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 09:25

Obama est réélu à la Maison Blanche ! L'un des enjeux majeurs de son second mandat sera de reprendre le Congrès afin de préparer le terrain à son successeur.

obama2012.jpgObama n'est que le second Président démocrate à reconduire son mandat depuis la seconde guerre mondiale, le premier étant Bill Clinton. Mais là où Obama marque l'histoire c'est qu'il est le premier Président réélu alors que le taux de chômage est supérieur à 7,2% depuis la Grande Dépression des années '30. Ainsi donc, malgré un bilan économique plutôt mitigé - mais un bon bilan de politique internationale -, le Président sortant retrouvera son siège en janvier prochain; c'est bel et bien lui qui prononcera le prochain Discours sur l'Etat de l'Union. Sans surprise, c'était annoncé depuis longtemps, l'élection s'est jouée dans les Swing States, notamment en Floride, en en Virginie et dans l'Ohio. Les états traditionnellement acquis (ndlr la Californie, New York, l'Illinois ou Washington pour les Démocrates; le Texas, la Louisiane, l'Alabama ou le Tennessee pour les Républicains) donnaient un avantage à Barack Obama : 237 Grands Electeurs contre 206 à Romney. Il suffisait donc au locataire de la Maison Blance de glaner 33 Grands Electeurs pour y rester... La Floride et n'importe quel autre état indécis suffisaient donc à Obama. Contrairement à ce que beaucoup de journaliste ont dit cette semaine, le scrutin n'était pas si serré que cela, Obama avait un avantage certain ! Rapidement, l'on a su que le Wisconsin et ses dix Grands Electeurs tombaient dans l'escarcelle d'Obama, puis ce fut le New Hampshire (4 Grands Electeurs) qui penchait vers le camp démocrate. Romney emportait, comme prévu, l'Indiana et la Caroline du Nord mais, peu avant minuit, l'Ohio livrait son verdict et Obama devenait Président des Etats-Unis pour la seconde fois. L'info devait encore être officialisée, elle le fut vers 5h20 (heure de Paris) lorsque CBS annonçait que Barack Obama venait d'obtenir 274 Grands Electeurs, soit la majorité ! Cinq minutes plus tard, Obama annonçait sa victoire sur Twitter, une victoire que Mitt Romney reconnaissait à 7h07 lors d'un discours devant ses partisans.  Avec 26 états remportés sur les 50 en jeu, avec quelque 68 Grands Electeurs en plus que Romney (303vs235) et avec un vote populaire (voix de préférence) de 49,9% contre 48,6 à Romney, Barack Obama est le vainqueur incontestable de cette élection présidentielle !

Mais, le rendez-vous électoral consistait aussi à réélire le Congrès. Plus précisément un tiers des Sénateurs et l'ensemble de la Chambre des Représentants (435 Députés). Et là, si le Sénat reste dans les mains démocrates (52 Sénateurs démocrates, 44 républicains, 1 indépendant et 3 encore à attribuer), la Chambre qui avait été conquise par les Républicains lors des élections de mi-mandat (Midterm 2010) est restée dans leur escarcelle (240 Députés contre 190 aux Démocrates)... Clairement, cela va compliquer la tâche du Président réélu ! Comme c'était le cas depuis Midterm 2010, Barack Obama se heurtera à un mur républicain au Congrès lorsqu'il s'agira de faire passer des réformes ou des projets de loi. Idéalement, pour mener sa politique, un Président doit pouvoir se reposer sur une majorité de son parti au Congrès (surtout à la Chambre des Représentants) dont la composition est revue tous les deux ans. Alors qu'au début de son premier mandat Obama disposait de cette majorité, elle a basculé dans le camp républicain à l'occasion des élections de mi-mandat, en novembre 2010, rendant sa gestion très compliquée. Désormais, c'est au début de son second mandat qu'Obama ne pourra pas s'appuyer sur une majorité démocrate au Congrès. L'objectif majeur - et essentiel ! - sera de la récupérer aux prochaines élections de mi-mandat, en novembre 2014. C'est essentiel car, ainsi que le prévoit la Constitution américaine, un Président ne peut prester plus de deux mandats. Obama ne pourra donc plus défendre son statut de Président en 2016. Les deux candidats, le démocrate et le républicain, partiront dès lors à égalité ! Si les Démocrates ne remportent pas le Congrès en 2014 cela signifiera que tout le second mandat d'Obama se sera fait sous une majorité républicaine et que peu de réformes ou de projets de loi démocrates auront été adoptés. Dès lors, dans ce cas de figure, le prochain candidat républicain à la présidence pourra axer sa campagne sur le bilan négatif de la présidence démocrate sortante.

Aujourd'hui, comme hier, les USA sont divisés entre un Président démocrate et une majorité parlementaire républicaine. La politique qui sera menée sera forcément une politique de compromis et l'on sait qu'en la matière, les Républicains ne sont pas généreux. La situation est ainsi figée jusqu'en novembre 2014, au moment du renouvellement du Congrès. Pour mener une politique démocrate et pour donner une vraie chance au prochain candidat de son parti, Barack Obama va devoir batailler ferme pour permettre aux Démocrates de remporter les élections de Midterm 2014, la victoire en 2016 passe par  là !  

Quoi qu'il en soit, pour l'heure Barack Obama savoure son succès avant de se pencher à bras le corps sur les vrais enjeux de son second mandat : l'économie, le chômage et la sortie de crise ! Tout ça avec les nombreux bâtons que les Républicains ne manqueront pas de lui mettre dans les roues...

P2012
P2016


Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires