Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 10:53

Installée dans un nouvel espace, une exposition permanente à (re)voir de toute urgence pour mieux lutter contre la montée des extrêmes en Europe.

Le 8 mai 1945, l'Allemagne Nazie capitulait et se rendait sans condition aux Forces Alliées et à l'Union Soviétique. Le second conflit mondial était sur le point de s'achever (ndlr il prendra fin officiellement le 2 septembre 1945). Pouvait-il y avoir une meilleur date qu'un 8 mai pour inaugurer l'exposition permanente "Plus jamais ça ! Parcours dans les camps nazis pour résister aujourd'hui" à la Cité Miroir de Liège ? Assurément, non ! La Cité Miroir, inaugurée en janvier dernier, est un endroit où le passé et le présent se donnent rendez-vous pour mieux construire l'avenir, pour ne pas répéter les erreurs et les horreurs de l'Histoire. Un endroit qui accueillera dorénavant le parcours créé en 1999 par l'asbl Les Territoires de la Mémoire; un parcours à travers lequel le visiteurs découvre et prend conscience - si besoin en est - de l'horreur des camps de concentration nazis durant la seconde guerre mondiale. Depuis sa création, ce parcours unique et impressionnant à plus d'un titre avait accueilli plusieurs dizaines de milliers de visiteurs en ses locaux des Territoires de la Mémoire, il trouve donc maintenant un nouvel écrin au sein de la Cité Miroir.

"Plus Jamais ça !" s'articule autour de cinq thématique majeures :
- 1918-1933/1933-1945 : la montée du nazisme en Allemagne;
- la déportation à partir de la Belgique;
- la complexité du système nazi, la question de la responsabilité individuelle et la survie après le traumatisme;
- un observatoire de l'histoire pour mieux appréhender les événements majeurs du passé récents;
- un espace citoyen pour s'indigner et résister.

Ce parcours, qui dure ± 75 minutes, repose sur une scénographie innovante qui allie mise en situation, images d'archives et supports multimédias afin de plonger les visiteurs dans la spirale infernale de la déportation. En effet, après avoir exploré les causes de déclenchement du second conflit mondial et découvert les fondements de l'idéologie nazie, le visiteur se glissera momentanément dans la peau d'un déporté. Mais, loin de se vouloir passéiste, cette exposition permanente dynamique et interactive se veut surtout tel un lien vers aujourd'hui et, surtout, vers demain. Si "Plus jamais ça !"(1) est un hommage aux millions de victimes de la barbarie naziz, la question de la résistance aux extrêmes droites qui montent un peu partout en Europe est présente en permanence.

"Plus jamais ça ! Parcours dans les camps nazis pour mieux résister aujourd'hui" sera inaugurée ce jeudi 8 mai à la Cité-Miroir. Elle sera accessible gratuitement les samedis 10 et dimanche 11 mai à l'occasion de deux journées portes ouvertes. Elle sera ensuite accessible, dès le lundi 12 mai, au grand public (plus d'infos ici). Pour cette première année, quelque 20.000 visiteurs sont escomptés !

"Pire que le bruit des bottes, le silence des pantoufles" (Max Frisch)

----
(1) Plus jamais ça ! est une expression qui avait été prononcée lors de la découverte des camps de concentration nazis et de leur horreur.

Plus jamais ça !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans A découvrir
commenter cet article

commentaires