Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 09:09

La Dame de Fer fête son 125è anniversaire cette année…

Initialement baptisée La Tour de 300 Mètres, la construction exceptionnelle du Gustave Eiffel a été inaugurée le 31 mars 1889, il y a juste 125 ans aujourd’hui. Construite dans le cadre de l’Exposition Universelle qui avait lieu cette année là à Paris, elle devait être l’image réelle du savoir-faire technologique de la France. Elle aurait du être démolie après l’exposition mais elle resta finalement debout pour devenir le symbole par excellence de la Ville de Paris.

En novembre 1884, alors que la Troisième République est en plein essor technologique, Jules Ferry, Président du Conseil(1), confirme officiellement la tenue d’une nouvelle Exposition Universelle à Paris après celles de 1855, 1867 et 1878. Cette quatrième Expo aura lieu de mai à octobre 1889 et sera le symbole du centenaire de la Révolution Française. Depuis le moi de juin 1884, deux cadres de la société Eiffel – Maurice Koechlin et Emile Nouguier – travaillent sur le projet d’une tour métallique de 300 mètres de haut pour rivaliser avec des projets américains. Gustave Eiffel ne voit que peu d’intérêt à ce projet mais concède à ses deux ingénieurs le droit de poursuivre leur idée. Initialement, le projet prévoyait une tour faite de quatre pylônes incurvés et reliés entre eux par cinq niveaux de plateformes. Mais Stephen Sauvestre, le chef architecte de Gustave Eifel, à qui l’ont doit notamment l’Ecole de Chimie de Mulhouse et l’Hôtel Béranger à Tours, redessine les plans pour proposer une tour consolidées par quatre pieds maçonnés et par des arcs ; il ramène en outre le nombre de plateformes à deux et surplombe la tour d’un sommet qui ressemble à celui d’un phare de côte… Cette nouvelle mouture du projet est présentée à Gustave Eiffel qui, cette fois-ci, se montre enthousiasmé. À tel point qu’il dépose, le 18 septembre 1884, en son nom et ceux de Koechlin et Nouguier, un brevet pour permette à sa société de construire des piles et des pylônes métalliques d’une hauteur pouvant dépasser 300 mètres.

A partir de cet instant, Gustave Eifel va passer le plus clair de son temps à convaincre le monde politique de l’intérêt de sa tour, véritable vitrine de la technologie de pointe française. Eiffel parvient à convaincre le Ministre de l’Industrie, Edouard Lockroy, de la tenue d’un concours pour «étudier la possibilité d’élever sur le Champ-de-Mars une tour en fer à base carrée». Ce concours est accepté et aura lieu en mai 1886, son règlement cadre tellement bien avec le projet de la Tour Eiffel qu’il est permis de se demander si le règlement n’en a pas été écrit par… Gustave Eiffel lui-même ! Toujours est-il qu’Eiffel, sûr de son fait et de la faisabilité de la tour, rachète les droits du projet à Koechlin et à Nouguier pour en devenir l’unique dépositaire. Mais ce sont quand même 107 projets qui sont rentrés pour le concours ; Eiffel remporte le concours car il parvient à convaincre le jury que sa tour n’est pas purement un bâtiment d’agrément mais qu’elle peut remplir d’autres fonctions, notamment en matière scientifique et de télégraphie.

Le 8 janvier 1887, une convention officielle est signée entre l’Etat français et Gustave Eiffel pour la construction de cette fameuse tour. Les travaux débutent 20 jours plus tard et durent quelque 26 mois… Il est à noter qu’aucun accident mortel ne sera à déplorer sur le chantier ce qui était extrêmement rare à l’époque !

Les artistes de l’époque contre la Tour…

Quelques jours après l’ouverture du chantier, la Tour Eiffel va se trouver des ennemis que peu finalement auraient soupçonnés. Un groupe d’artistes français renommés qui estiment que la Dame de Fer défigure la «plus belle ville du monde». Ce sont, au total, quelque trois cents artistes qui s’associent pour fustiger «l'inutile et monstrueuse tour Eiffel» dans une lettre ouverte restée célèbre, intitulée Protestation des artistes contre la Tour de M. Eiffel publiée dans le journal Le Temps, le 14 février 1887. Parmi ces artistes, on trouvait des gens comme Maupassant, Gounod, Dumas fils, Sully Prudhomme ou Verlaine.

Gustave Eiffel répondit de manière remarquable à cette critique acerbe, également dans les colonnes du Temps par cette tirade : «Quels sont les motifs que donnent les artistes pour protester contre l'érection de la tour ? Qu'elle est inutile et monstrueuse ! Nous parlerons de l'inutilité tout à l'heure. Ne nous occupons pour le moment que du mérite esthétique sur lequel les artistes sont plus particulièrement compétents. Je voudrais bien savoir sur quoi ils fondent leur jugement. Car, remarquez-le, monsieur, cette tour, personne ne l'a vue et personne, avant qu'elle ne soit construite, ne pourrait dire ce qu'elle sera. On ne la connaît jusqu'à présent que par un simple dessin géométral ; mais, quoiqu'il ait été tiré à des centaines de mille exemplaires, est-il permis d'apprécier avec compétence l'effet général artistique d'un monument d'après un simple dessin, quand ce monument sort tellement des dimensions déjà pratiquées et des formes déjà connues ? Et, si la tour, quand elle sera construite, était regardée comme une chose belle et intéressante, les artistes ne regretteraient-ils pas d'être partis si vite et si légèrement en campagne ? Qu'ils attendent donc de l'avoir vue pour s'en faire une juste idée et pouvoir la juger. […]Parce que nous sommes des ingénieurs, croit-on donc que la beauté ne nous préoccupe pas dans nos constructions et qu'en même temps que nous faisons solide et durable nous ne nous efforçons pas de faire élégant ?»

Aujourd’hui, la Tour Eiffel pourtant critiquée lors de son édification par beaucoup d’intellectuels de l’époque est devenue, par sa taille exceptionnelle et sa silhouette immédiatement reconnaissable, un emblème incontournable de Paris et même de la France. Elle accueille plus de six millions de visiteurs chaque année…

------
(1) Le Président du Conseil était, jusqu’en 1959, le Chef du Gouvernement. Ce poste est aujourd’hui nommé Premier Ministre.

 

Bon anniversaire, Madame...

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Moch - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

maillot de foot pas cher 28/03/2016 04:35

Le beau Paris, le grand bâtiment de la Tour Eiffel,
J'aime aussi beaucoup !!!