Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 08:39

Tintin est apparu pour la première fois le 10 janvier 1929 dans le journal "Le Petit Vingtième"...

Le plus célèbre de tous les reporters fêtait donc son 85è anniversaire aujourd’hui !


La Belgique est, indéniablement, le pays de la bande dessinée ! Spirou, Gaston Lagaffe, Les Tuniques bleues, Gil Jourdan, Natacha, Bob & Bobette, XIII, Léonard, Robin Dubois, Boule et Bill, Lucky Luke… autant de héros de papier originaires de notre pays qui ont bercé bien des générations d'enfants et même d'adultes. A tous ceux là, il convient d'ajouter le plus célèbre de tous : Tintin ! Vingt-trois albums publiés en cinquante langues (ndlr y compris des patois) pour un total de plus de 200 millions d'exemplaires vendus… Seul l'irréductible petit Gaulois Astérix peut se targuer d'avoir fait mieux…

Tintin a donc vu le jour le 10 janvier 1929 dans le journal "Le Vingtième Siècle"; il est issu de la plume d'un jeune dessinateur appelé George Remi qui utilise ses initiales inversées pour parapher ses premières planches… George Remi => G. R. => R.G. => Hergé !!! Il livrait deux planches de sa première œuvre, "Tintin au pays des Soviets", hebdomadairement au journal. Celles-ci sont publiées dans un supplément jeunesse qui paraît une fois la semaine. Rapidement, les responsables du Vingtième Siècle s'aperçoivent que le tirage est sextuplé lorsqu'il contient les deux planches de Tintin… En 1930, le premier album est publié, par épisodes, dans l'hebdomadaire "Cœur Vaillant" ! Toujours pour le compte du Vingtième Siècle, Hergé envoie son héros au Congo (1930) et en Amérique (1931)… L'année suivante, la société d'édition Casterman, basée à Tournai, contacte le dessinateur et les Aventures de Tintin commencent à être publiées en albums cartonnés. C'est le début d'une très longue histoire, d'un mythe !

La métaphore borduro-syldavienne…

Hergé rencontre un jeune étudiant chinois du nom de Tchang Tchong-Jen et ce dernier lui explique la situation tendue dans son pays. Hergé prend conscience des réalités de la planète et entreprend, dès lors, pour chacun de ses albums, un travail de recherches et de documentation des plus minutieux. Le contexte de chaque aventure de Tintin correspond à une réalité concrète. Les albums s'enchaînent au rythme régulier d'un tous les quinze mois. Tintin s'envole successivement pour l'Egypte, les Indes, la Chine et l'Angleterre. Pour "Le sceptre d'Ottokar", en 1938, il découvre deux pays imaginaires; la Syldavie et la Bordurie… Mais, ces deux nations sont-elles réellement si imaginaires que cela ? Non ! Bordurie et Syldavie sont deux petits pays du bloc de l'est. Mais l'année 1938 est marquée, en mars, par l'Anschluss(1) et Hergé transpose cet événement dans "Le sceptre d'Ottokar" y apportant, toutefois une différence de taille : Tintin parvient à faire échouer l'Anschluss.

En fait, clairement on peut s'apercevoir que la Syldavie est la transposition de trois pays : elle est envahie et minée par une Cinquième Colonne qui tente de déstabiliser le pouvoir en place comme c'était le cas pour l'Autriche; l'architecture et la langue syldave rappellent la Pologne; la Garde d'Acier de l'album est une copie de la célèbre Garde de Fer roumaine… La Bordurie est, quant à elle, la métaphore visible de l'Allemagne nazie. On notera d'ailleurs que le leader bordure s'appelle Mustler qui est une contraction de Mussolini et Hitler

Quelques années plus tard, dans le cadre de "L'affaire Tournesol" (1956), Tintin retourne en Bordurie et en Syldavie. Mais les temps ont changé, et le contexte est désormais dévolu à la Guerre Froide… La Bordurie symbolisant alors le bloc de l'est avec son culte du chef (ndlr Plekzsy-Gladz = Staline), son architecture dépouillée et fonctionnelle, sa surveillance étroite des ressortissants étrangers, et cetera… Hergé avait déjà utilisé le principe de la métaphore pour deux pays d'Amérique latine, le Nuevo Rico et le San Théodoros qui représenteront respectivement le Paraguay et la Bolivie dans un conflit passé quasiment inaperçu en Europe, la guerre du Chaco devenue guerre du Gran Chapo dans "L'oreille cassée", en 1937…

Il a marché sur la lune !

La seconde guerre mondiale voit la disparition du quotidien Le Vintième Siècle. Hergé est mobilisé. Dès la capitulation belge, Hergé entre au journal Le Soir qui voit là une belle opportunité, avec la présence de Tintin, d'augmenter son tirage. Mais les temps sont durs et une pénurie de papier interrompt la parution du Soir. En 1946, le Journal de Tintin voit le jour. Il s'agit d'un hebdomadaire illustré qui permet à Hergé de publier ses aventures mais aussi de donner un espace d'expression à de jeunes dessinateurs. "Le temple du Soleil" est le premier album à être intégré au Journal de Tintin… Désormais, chaque album de Tintin est attendu par des dizaines de milliers de lecteurs, de 7 à 77 ans, en Belgique mais aussi en France. Notre reporter voyage encore au Moyen Orient ou en Amérique du Sud mais surtout, et avant tout le monde… sur la lune !

En effet, bien avant que l'URSS mette Gagarine en orbite autour de la terre(2) et que les Etats-Unis n'envoient Armstrong faire un pas de géant pour l'Humanité(3), Hergé permet à son héros fétiche de quitter l'orbite terrestre grâce au professeur Tournesol dans la double aventure "Objectif Lune" (1953) et "On a marché sur la lune" (1954). Mais plus que des aventures extra-terrestres, c'est surtout sur les thèmes de la rivalité est/ouest dans la conquête spatiale et sur la fuite des savants vers l'est qu'Hergé voulait s'exprimer… Une fois encore, Tintin collait à l'actualité, il la devançait même !

Dans les années '60, Tintin est un des premiers personnages de BD à être adapté au cinéma. Deux aventures originales - "Tintin et le mystère de la Toison d'Or" (1961, Jean-Jacques Vierne) et "Les oranges bleues" (1964, Philippe Condroyer) - sont adaptées pour le grand écran. Ce ne sont pas des chefs d'œuvres impérissables mais ces deux films ont le mérite de prolonger l'univers de Tintin surun support différent… Parallèlement, Hergé se fait de plus en plus rares. Il ne travaille plus autant et les aventures de Tintin s'espacent de plus en plus. Entre 1958 et 1979, seuls cinq albums sont édités. A l'aube des années '80, Hergé travaille sur un nouveau projet, "Tintin et l'alph'art"… Les recherches sont d'autant plus éreintantes qu'Hergé souffre. Il est atteint d'anémie ! Le 3 mars 1983, après une longue hospitalisation Hergé s'éteint… Aujourd'hui encore, Tintin lui survit continuant à se vendre par dizaine de milliers d'albums annuellement. Véritable phénomène de société Tintin est, en fait, le miroir de l'Histoire mondiale du 20è siècle.

--------
(1) l'annexion de l'Autriche par le Reich allemand d'Adolf Hitler, le 11, 12 et 13 mars 1938.
(2) le 12 avril 1961 à bord du Vostok…
(3) le 20 juillet 1969 à bord d'Apollo 11 qui se pose sur la lune…

Tintin a 85 ans !

Partager cet article

Repost 0

commentaires